La nouvelle tablette « Surface » de Microsoft

New Surface tablet computers with keyboards are displayed at its unveiling by Microsoft in Los Angeles

Surface by Microsoft

Microsoft a construit lui même sa tablette tactile qui devra rivaliser avec les meilleurs du secteur entre autres l’Ipad et la Galaxy Tab. Dotée d’un écran de 10,6 pouces et surtout d’un clavier clipsable et déclipsable à volonté qui lui sert de couverture de protection. Surface a un objectif : fusionner le monde des tablettes avec celui des PCs.

Est-ce possible ? L’avenir nous le dira.

Alors que récemment Samsung et son Galaxy Note ainsi qu’Asus et sa Nexus 7 ont ouvert un nouveau créneau (porteur) dans le monde des mini-tablettes. Ces petites tablettes plus mobiles, plus flexibles et plus accessibles sont idéales pour un usage de type consultation/salon devant sa télé. Surface se lance sur le segment des grands modèles en y ajoutant un clavier, peut-être que Microsoft prévoit déjà une mini-surface pour attaquer tous les créneaux du marché des tablettes…

L’inconvénient de cette stratégie d’inonder le marché d’un nouveau système d’exploitation très branché et d’une tablette avec un usage orienté vers le monde professionnel est de réaliser un grand écart qui risque de détourner les acheteurs. Windows 8 est très inter-connecté et donc peu adapté au monde de l’entreprise (actuellement), sauf les jeunes pousses qui elles sont nées dans ce monde là. D’un autre côté, une tablette équipée d’un clavier permet un usage beaucoup plus professionnel (permettant la rédaction de compte rendu, prise de note plus rapide, édition de document…) . La tablette Surface arrivera telle à trouver et séduire son public, ceux qui ne voulait pas d’une simple tablette et qui voulait quelque chose de plus mobile et flexible qu’un labtop.

La tablette Surface a sous son capot :

  • un processeur Nvidia Tegra 3 quadruple coeur,
  • 2 Go de mémoire vive
  • Bluetouch 4.0
  • 2 antennes Wifi
  • une batterie signée Samsung de 31,5W, 8 heures d’autonomie
  • Ecran et mémoire flash sont également fabriqués par Samsung, deux versions sont disponibles en 32 et 64 Go
  • port microSD
  • port USB 2
  • mini port HDMI
  • camera frontale et capteur photo

Son prix de 489 euros pour la version Windows RT renforce sa concurrence direct avec les tablettes de Samsung et d’Apple. A noter que cette version limite l’usage aux applications développées pour l’interface Metro. La version Windows pro risque d’être bien plus chère.
D’autres fournisseurs produiront des tablettes pour Windows 8 : Samsung, Asus, Dell, Lenovo…

Et vous, avez-vous ou pensez-vous acheté une tablette Surface ou bien une autre ?

 

This entry was posted in Tablette tactile and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.